J’ai testé la promenade avec un âne ! (1ère partie)

6 Oct

Pendant nos vacances d’été, nous sommes partis en Ardèche (et non pas dans l’Aveyron comme je l’ai cru pendant un long moment !), dans un coin perdu, il faut bien le dire. Mais ce qui est sympa dans les coins perdus, c’est que vu qu’il n’y a pas beaucoup d’activités, on essaie tout ce qu’il y a. J’avais déjà entendu parler de promenades, voire randonnées de plusieurs jours,  avec un âne, et cela me tentait bien (je ne sais d’ailleurs pas pourquoi, vu que je n’aime pas particulièrement les équidés…). Du coup, lorsque nous avons vu qu’il était possible de faire cela juste à côté de notre lieu de vacances, nous avons sauté sur l’occasion. Enfin, surtout moi et les enfants ! Côté parentalité masculine, l’accueil fût on ne peut plus réservé …

Nous voilà donc partis aux ânes du bosc pour une promenade d’un après midi (on n’a pas tout de suite tenté la journée entière). Nous avons fait connaissance avec notre compagnon à quatre pattes, Dalton, ce qui a tout de suite plu à mes garçons, en bons fans de Lucky Luke !

C’est lui. Il est mignon, non ?

 

Après avoir brossé consciencieusement l’âne (qui n’avait pas dû être brossé au cours de la dernière décennie vu la quantité de poussière soulevée), lui avoir mis sa selle, et sa longe, la propriétaire nous prévenait qu’il allait falloir lui tenir la bride car il risquait de vouloir rejoindre son amie, Nanette, qui venait de partir 5 minutes plus tôt avec une autre famille. Ah ! ok.

Une image me traversa alors l’esprit : nous, courant comme des dératés à côté de l’âne, avec les enfants en vrac sur le dos de l’âne…  c’est pas tout à fait l’idée que j’avais de notre ballade champêtre.

Balayant vite fait ces mauvaises ondes, et après avoir bien écouté les dernières consignes, nous voilà partis. Pas très rassurés, il faut bien le dire. Une première tentative de broutage à droite de Dalton, bien évité par le papa. Une deuxième tentative sur la gauche alors qu’un des garçons tenait la bride, et là c’est clair, c’est l’âne le plus fort.

Bon, récapitulons, la propriétaire nous a dit : « ca ne sert à rien de le tirer vers l’avant pour le faire repartir, il vaut mieux le pousser par l’arrière, voire taper des mains ».

Ok, on met en pratique. Allez les gars on pousse Dalton par les fesses, aucun effet. Bon, on tape des mains en rythme, rien ! Bon ok, pas en rythme. Toujours rien, Dalton ne pense qu’à brouter ! Petit regard en coin du papa, genre, ca commence bien !

Ok on tire à mort sur la bride vers l’avant !

Ouf, nous voilà repartis.

Publicités

3 Réponses to “J’ai testé la promenade avec un âne ! (1ère partie)”

  1. Laurence 8 octobre 2010 à 13:41 #

    Hum hum … Es-tu bien sûre que c’était l’Ardèche …et non l’Aveyron ?

    • La poulette bleue 8 octobre 2010 à 14:37 #

      ah non! ne sème pas le doute !!

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’ai testé la promenade avec un âne (2ème partie) « Deux poulettes - 11 octobre 2010

    […] Nous venions donc de partir avec Dalton, notre âne de promenade (la 1ère partie c’est ici). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :