Bergamote : chercher l’intrus !

17 Mar

Alors l’enivrante Bergamote : une fleur, une graine, une feuille, un fruit…?
Personnellement je la fréquentais sans la connaître. Pour les amateurs de thé, qui n’a pas goûté le thé Earl Grey, ce thé noir aromatisé à la fameuse Bergamote…
En fait, c’est un peu par hasard que je l’ai vu pour de vrai…On ne peut la trouver qu’en magasin bio ou peut-être dans quelque épicerie fine…Moi c’est chez « Les Nouveaux Robinsons » que je l’ai découverte.

Alors, alors, une idée…?
Et bien voilà, la Bergamote est en fait un……citron, le citron Bergamote…!
Assez peu de personnes autour de moi, parmi les gourmets et même cuisiniers amateurs, le savait, d’où cette petite devinette.
Un peu plus arrondi que l’autre, cornu sur le dessus et d’une couleur jaune orangée…il suffit de planter un ongle dans l’écorce et le parfum capiteux se dégage. Il faut alors profiter de cette senteur tout le temps de lui retirer son enveloppe et ensuite le déguster en quartier comme une orange. Le jus est délicieux, acide bien sûr mais moins que son cousin, et piquant, et suave, et…
On pourra alors imaginer y ajouter son péricarpe (hum, le zeste quoi…) ou son jus, c’est selon, à un quatre-quatre, des madeleines, une tarte au citron (of course), une petite mayonnaise, un poisson blanc au naturel…sublime.

Et pour la petite histoire, le Bergamotier serait originaire d’Espagne, tout particulièrement de la ville de Berga, près de Barcelone, d’où il tiendrait son nom. Rapporté des Iles Canaries par Christophe Colomb, la Bergamote a particulièrement été cultivée en Italie, en Calabre.

Ah mais non, c’est pas ça du tout…
D’après une autre histoire, la bergamote viendrait d’Orient et aurait été introduite en Europe par les Croisés. Son nom serait une déformation du mot turc « beg armudi » qui veut dire « poire du seigneur »…Au passage, les amateurs de sucreries penseront à la « Poire de Nancy », (célèbre) sucre d’orge aromatisé à la Bergamote et réalisé… à Nancy.

Et beh non, on vient de me dire qu’elle tiendrait son nom de la ville de Bergame, en Italie…

Bref, ce dont on est à peu près sûr désormais (?), c’est que la Bergamote est le fruit d’un croisement entre une orange et un citron vert, qu’elle est essentiellement cultivée en Calabre et qu’elle est délicieuse.

Sinon, petit aparté pour ce magasin bio qu’est « Les Nouveaux Robinsons »…Je n’ai rien de personnel contre Naturalia, mais à côté, c’est de la gnognotte, voire de l’abus, vu les tarifs et le rapport qualité/prix. Les fruits chez « Les Nouveaux Robinsons » y sont juste succulents, bien loin de ce que propose Naturalia. Il existe une douzaine de magasins sur Paris et quelques uns dans la région. Pour ma part, c’est celui de Montreuil que j’ai testé. Alors peut-être que le bio est plus cher, mais les fruits et légumes ne coûtent pas plus que ceux tout à fait infâmes insipides de ce cher Monoprix…(Petit aparté parisien).


Voilà, je vous souhaite une bonne dégustation sans oublier que la Bergamote peut être utilisée comme huile essentielle, qui enivre et calme bien des maux.

Publicités

Une Réponse to “Bergamote : chercher l’intrus !”

  1. La poulette bleue 17 mars 2011 à 08:29 #

    Et ben ! on en apprend des choses !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :