A l’ombre des chapiteaux…le Nouveau cirque…!

8 Juin

Les places se sont vendues comme des petits pains mais mon billet était en poche depuis belle lurette, 3ème rang, plein centre.
On m’avait beaucoup parlé de James Thiérrée et de son spectacle.
« Au revoir parapluie » était tout simplement fabuleux.
Empreint de l’univers du nouveau cirque et de celui de son grand-père –Charlie Chaplin, l’histoire sans parole mais musicale balance sans cesse entre un univers fantasmagorique, poétique et acrobatique, sans oublier les multiples notes d’humour. On retrouve chez James Thiérrée, son jeu et sa personne, toute la candeur, la facétie et la sensibilité à fleur de peau de son personnage dans Liberté de Tony Gatlif.
C’est sans nul doute au prix d’un travail de métronome, dont la moindre anicroche pourrait enrayer la belle mécanique, que ce spectacle est présenté. Immanquablement, en sortant, perdu dans vos pensées, celle-ci se fera plus présente: créer l’émerveillement, aussi talentueusement, quel plus beau métier que celui d’artiste…
En revanche, l’artiste ne se produit pas régulièrement sur scène, aussi faut-il le guetter, alors l’année prochaine peut-être…au théâtre Marigny, à celui du Rond point, à moins que ce ne soit sur les planches à New-York.

Je guette également ses parents Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée, créateurs du spectacle Le Cirque Bonjour et dernièrement du magique Cirque invisible. Lui, apprenti imprimeur, souffleur puis comédien, s’engage finalement dans le cirque…mais un nouveau cirque, un nouveau concept.
En 1969, il remarque un article et une photo de Victoria Chaplin, fille de Charlie. Celle-ci dévoile au journaliste son attraît pour le cirque et son rêve d’être clown. Jean Baptiste Thierrée lui écrit. Elle lui répond. Ils se marièrent et firent de beaux spectacles, et un James (une Aurélia aussi). 

Sinon, le nouveau cirque, en deux mots, c’est quoi?
En fait, le cirque contemporain, ou Nouveau cirque, mêle à l’acrobatie plusieurs genres artistiques, comme la danse ou le théâtre.
Il ne s’agit plus de juxtaposer des numéros d’acrobatie impressionnants mais de présenter un spectacle mis en scène, qui fait sens, avec une vision artistique et des esthétiques affirmées. La poésie, l’absurde, la provocation et l’humour en sont les ingrédients essentiels. Mais ça n’est pas très nouveau en fait puisqu’il est né dans les années 70 mais il a le vent en poupe…!
Autre distinction avec le cirque traditionnel, le nouveau cirque ne propose pas, en règle générale, d’animaux, en tous cas rarement sauvages, car il prend de la distance avec la notion de dressage, de domptage de la nature. Les spectacles se donnent sous chapiteau, sur la piste, ou sur une scène de spectacle.
Et si ça vous passionne, c’est par ici

Les cirques et Cie…
La compagnie Galapiat
Que je vous conseille également, dans un genre différent, moins théâtrale que Thiérrée.
Leur spectacle « Risque zéro » est en tournée cet été en Rhône-Alpes et cet hiver en Languedoc Roussillon…et entre les deux, en Amérique latine.
 
Les pas vus dont on dit du bien…:
Le cirque Eloize
A Chaillot, à Paris, pour les fêtes de fin d’année…
Et bien sûr le Cirque Plume
ou encore le théâtre équestre de Zingaro www.bartabas.fr/Zingaro (vu!)

Et il y en a d’autres, à dénicher sur le site www.horslesmurs.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :