Du bienfait de regarder dans son rétroviseur…

13 Juin

Non, je n’ai pas l’intention de vous faire un cours de conduite  (quoique c’est aussi vraiment utile de regarder dans son rétro… )! Je parle de son propre rétroviseur intérieur. Le fait de regarder derrière soi…

Je m’explique. En me plongeant récemment dans le tri de mon courrier qui s’entassait dans une boîte en carton , je n’ai pas résisté à la tentation d’en relire certains.

En fait, je pensais que cela m’énerverait très vite , considérant ces différentes périodes passées, comme étant en effet derrière moi, et limite ne faisant plus partie de moi. J’allais en lire un ou deux et basta tout remettre en vrac dans une autre boîte plus jolie. Comme je l’avais déjà fait plusieurs fois auparavant.

Sauf que cette fois, bizarrement, cela ne s’est pas passé ainsi. J’en ai lu une, qui m’a surprise, puis une autre, découvrant encore autre chose, pour finir par quasiment tout lire, en essayant de reconstituer parfois une chronologie. Une fois arrivée au bout, j’ai souri, ressentant une bienveillance envers toutes ces personnes qui m’avaient écrit (ça à l’air un peu débile, mais c’est vraiment ce sentiment qui m’est venu). Je me suis trouvée chanceuse d’avoir reçu ces marques d’intérêt, ces quelques déclarations parfois, ces petits riens du tout…  Et cela fait du bien ! Surprise , sans doute, d’être en accord avec moi-même…

J’y ai aussi découvert des choses que je n’avais pas perçues lorsque j’avais reçu certaines de ces lettres, que certaines correspondances avaient perduré sur plusieurs années, ce dont je ne me souvenais pas.

Après ces émotions, je me suis demandé si j’avais 20 ans aujourd’hui (enfin un âge où il est primordial voire vital d’échanger, de communiquer), est ce que j’écrirais encore des lettres par courrier ? C’est peu probable (d’ailleurs je n’ai plus 20 ans et je n’écris quasiment plus, si ce n’est des cartes postales… C’est dire…). A la lumière de cet épisode, je me dis que c’est tout de même dommage. Que restera-t-il des correspondances par e-mails ou par sms ? Des disques durs ? des sauvegardes ? Y aura-t-il autant de sensations ? de rouvrir ces vieux papiers qui ont voyagé, qui ont été touchés, pliés, dépliés… de reconnaître une écriture… A voir …

Publicités

3 Réponses to “Du bienfait de regarder dans son rétroviseur…”

  1. Poulette Carlotta 24 juin 2011 à 07:49 #

    Et ces milliers de photos numériques, boulimie de l’instantané, prises à la volée et consommées sur le vif, souvenirs à l’emporte pièce, très peu imprimés, parfois regardés au retour des vacances et puis déposés au mieux dans un dossier, numérique, sans sauvegarde…Ah les vieux albums de papy et mamie, ces trésors, seront-ils encore là demain…Avec ces nouveaux supports, de nouveaux usages sont à trouver et à entretenir, pour préserver nos mémoires de vie et de famille.

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’aime ce blog ! « Deux poulettes - 15 août 2011

    […]  Partagez cet instant nostalgie… […]

  2. The music power… « Deux poulettes - 27 octobre 2011

    […] le coup, contrairement à l’envoi de courrier, la technologie favorise cet échange. Rien de plus facile d’envoyer désormais de la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :