Je positive …

4 Juil

 

Et ce n’est même pas ironique ! J’espère que  je ne vais pas tomber dans le positivisme béat, ce que je déteste, mais heureusement  je suis loin d’en être là ! Mais il faut noter que depuis quelque temps, fruit d’un minutieux travail sur moi même,  j’essaie en effet de prendre les choses de manière positive. Peut être portée par mes dernières vacances ?

Un exemple, lorsque l’on me fait un compliment, ce qui arrive quasiment tous les matins au bureau, (comment je me fais des films…) je le prends comme tel. Et je l’apprécie ! Je remercie même la personne. Parce que c’est vrai que cela fait plaisir de voir que des collègues, des amis remarquent quelque chose de nouveau.

Avant, j’aurais été mal à l’aise, je me serais demandé pourquoi la personne m’avait dit cela, que probablement c’était ironique pour me faire remarquer l’inverse, et je me serais justifiée en me lançant dans des explications inutiles, sur le fait d’avoir choisi ces chaussures, ce teeshirt plutôt qu’un autre. Bref, lamentable…

Autre positivisme effréné, je m’autocongratule ! Et cela fait du bien ! (Ce que je fais sans vergogne via cet article, vous l’aurez remarqué !)

Lorsque les institutrices de mes garçons m’ont dit toutes les deux qu’ils étaient vraiment faciles et qu’ils n’avaient aucune difficulté, je me suis sentie fière de moi ! Avant, je me serais dit qu’elles disaient probablement la même chose à toutes les mamans.

Lorsque j’ai organisé l’anniversaire de mon fils ainé, j’ai à peine stressé, alors que deux jours avant je ne savais toujours pas si certains de ses meilleurs copains venaient. Je me le suis fait remarquer dans ma petite tête, là encore fière de cette zenitude. Avant, j’en aurai eu des insomnies à me dire que le pauvre chéri n’avait plus de copain (oui, encore une fois, c’est pitoyable).

Lorsque lors d’un dîner, j’avais oubliée d’acheter le pain et le fromage (j’aime pas le fromage c’est pour cela que je l’oublie souvent), je ne me suis pas énervée toute seule, et n’ai pas pensé que j’étais la plus nulle. J’ai appelé calmement le travailleur forcené de la famille, qui dans ces cas là est généralement coincé par une réunion hyper importante le soir dudit dîner, ou dans les embouteillages, pour lui demander calmement s’il aurait éventuellement la possibilité de faire un crochet en arrivant pour aller chercher ce que j’avais oublié. Avant, je l’aurais appelé 15 fois, soit en lui laissant des messages incendiaires dans le cas de la réunion, soit en lui demandant toutes les 5 minutes où il en était arrivé! Et je me suis dit, et fait remarquer à qui de droit, que j’avais assurée comme une chef !

Ce n’est pas grand chose, mais cela change beaucoup. Vraiment. C’est un tout autre état d’esprit.

La prochaine étape (dans 10 ans peut être ?) portera sur la communication avec les autres. Notamment avec des gens que je ne connais pas, et là, il y a du boulot !

Publicités

Une Réponse to “Je positive …”

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’aime ce blog ! « Deux poulettes - 15 août 2011

    […] Prenez des notes pour positiver dans votre quotidien ShareFacebookTwitterE-mail"Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à aimer ce post. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :