Profitez en pendant qu’il est temps…

18 Juil

La poulette rose ayant été surprise du peu d’articles dans notre série Scrogneugneu, je m’empresse de lui faire plaisir. D’autant que c’est souvent moi la râleuse de service !

Je vais donc vous parler aujourd’hui d’expressions exaspérantes que l’on entend lorsque l’on passe le cap de jeune maman (c’est à dire quand on a des enfants encore à la maternelle) à celui de maman de grands !

Déjà, une chose à savoir, lorsque l’on devient mère ou père, d’un seul coup des inconnus se permettent de nous parler. Nous étions invisibles ou indignes d’intérêt avant, maintenant que l’on s’est reproduit, tout le monde se doit de nous féliciter, d’engager la conversation, d’y aller de sa remarque gentille mais aussi parfois perfide. C’est assez perturbant au début, et souvent pénible.

(Je vous recommande un visage fermé, peu avenant, d’éviter tout croisement de regard qui pourrait laisser entendre la recherche d’un début de communication. Si vous êtes intéressé, je peux vous donner des cours particuliers, je suis très douée…)

Une fois que les enfants sont grands, on passe à un autre stade, qui, le plus souvent, est constitué de regards désaprobateurs ou de soupirs excédés. Le must étant généralement atteint dans le bus avec une petite vieille aigrie qui s’est assise en face de votre rejeton et qui n’attend qu’une chose, que votre enfant lui donne par mégarde un coup de pied, pour qu’enfin elle puisse se plaindre haut et fort! Ils sont mignons quand ils sont petits mais dès qu’ils grandissent ils passent directement au statut pénibles.

Et c’est à ce stade de l’évolution de votre descendance, que vous pouvez entendre la fameuse phrase :  « C’est dommage que ca  grandisse » ou encore une autre version « profiez en quand ils sont petits, après … c’est plus pareil » ! Les points de suspension voulant dire beaucoup !  

Et là, je hurle ! Je dis STOP au Bébéisme !

D’abord, mes enfants sont des personnes, et pas une chose que l’on peut nommer « ça ».

Ensuite, en quoi est ce plus agréable d’avoir un marmot, absolument pas autonome, à qui on doit donner à manger, laver, et changer les couches ? qui plus est, cette petite chose est capable de piquer une colère à se rouler par terre sans que l’on sache trop pourquoi ? En quoi est ce mieux ?

D’où vient cette idée répandue que lorsque les enfants sont petits c’est mieux ? Ils sont comme une poupée, un animal de compagnie, malléables ? Ils ne parlent pas ne peuvent pas nous contredire, exprimer une opinion, nous critiquer, alors c’est mieux ?

Personnellement, plus mes enfants grandissent et mieux je me porte! Ce fut un vrai soulagement, de ne plus avoir à leur donner à manger (à la cuillère je veux dire, je leur fait encore à manger tout de même), une réelle joie le jour où j’ai pu faire des courses sans avoir à acheter 3 paquets de couches, et un véritable plaisir quand ils ont pu exprimer leur désaccord autrement qu’en pleurant!

Plus ils grandissent et plus je retrouve une vie quasi normale ! Pouvoir lire tranquillement dans mon canapé, aller au restaurant avec eux sans qu’un des adultes ne soit obligé de sortir de table à tour de rôle parce que le petit il en peut plus d’être dans sa chaise haute ! Prendre les transports en commun sans se trimballer une poussette! Que sais-je encore ?

Ils deviennent autonomes et c’est tant mieux ! On peut avoir une conversation ensemble, ils sont capable d’argumenter, de nous contredire, c’est parfait !

 

PS : Merci à la poulette L avec qui nous avons eu cette riche discussion qui m’a donné l’idée de ce billet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :