Mes hommes …

12 Jan

Est-ce l’arrivée du coq dans le poulailler ? Je me suis sentie inspirée par les hommes, enfin par les miens. Oui, car j’ai la chance, l’honneur, l’extrême joie, en fait je n’ai nullement eu le choix, de n’avoir que des hommes à la maison. Venant moi même d’une famille quasi exclusivement féminine, j’ai progressivement découvert que vivre avec des garçons impliquait certaines règles ou contraintes :

– La plus importante et la plus contraignante à mes yeux : vérifier scrupuleusement la lunette des toilettes avant de poser délicatement son propre postérieur. La probabilité d’y trouver quelques gouttes est très proche de 100%  et le découvrir une fois déjà assise est très désagréable !

– Nettoyer au moins tous les deux jours la dite cuvette des toilettes. Je ne sais pas comment ils font, c’est à croire qu’ils ne savent pas viser…

– Faire silence complet, au risque de s’entendre rappeler à l’ordre par un « Chuuuuut » retentissant lorsqu’on parle de foot à la radio, télé…

– Jouer à l’infirmière, lorsque tous les représentants mâles sont au bord de la mort, c’est à dire qu’ils ont juste un rhume. Et attention à les prendre au sérieux sinon ils sont vexés!

– Les entendre faire des concours à propos de tout et de rien. Qui a été le plus malade, le plus gravement blessé, le meilleur au foot, etc.

– Ne jamais vouloir se couvrir lorsqu’il fait froid. Leur rêve c’est de pouvoir être en tee-shirt toute l’année. Pour ce cas, je me demande si ce n’est pas plutôt une question d’âge ?

– Les entendre dire « Oh, on dirait une fille ! » comme si c’était une insulte et comme si je n’étais pas là, ou ne me sentais pas concernée ! Je crois que pour eux je suis d’abord une mère et non pas une fille !

– Avoir un placard rempli de ballons divers et variés. Celui-ci nécessitant une ouverture très prudente au risque de voir se déverser tous les ballons : trois pour le foot, un pour le rugby, un pour le baskett, plus un en mousse, tout en sachant que le sport le plus souvent pratiqué est le tennis !

En écrivant cet article, j’ai une pensée pour mon père qui se trouvait dans une situation inverse à la mienne. Je me souviens notamment de lui sortant de la salle de bains particulièrement énervé, avec son rasoir à la main, demandant une fois encore qui avait osé l’utiliser ? Son rasoir n’étant pas bien nettoyé ou ne coupant plus suffisament. Autre sujet qui mettait mon père en rage, vu que la corvée lui revenait : les toilettes bouchées en raison d’un malheureux tampon tombé par mégarde (très probablement) dans la cuvette des wc. Dans tous ces cas là, personne n’était coupable… Peut être que c’était ma mère en fait ??

Publicités

2 Réponses to “Mes hommes …”

  1. Le coq 12 janvier 2012 à 16:44 #

    Oh là là, mais c’est la guerre des sexes qui est déclarée… Je m’y retrouve parfaitement en même temps, on dirait presque que vous vivez avec moi -:)

    • La poulette bleue 12 janvier 2012 à 19:54 #

      Mais non, point de guerre, ce sont des simples constatations ! Et ben, il y en a une pour qui cela ne doit pas être facile tous les jours ! En effet, je te précise que les faits concernent avant tout les « plus jeunes » de mes garçons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :