Ma baraque à frites

3 Mai

J’ai testé « le camion qui fume ». Nan ? Vous n’êtes pas au courant de ce camion qui sillonne Paris pour proposer des hamburgers comme là bas, dit ? Pour tout dire, moi non plus, jusqu’à ce que j’y aille samedi dernier.

Oui, parce qu’il se trouve que ce camion s’est installé le mercredi et samedi matin à 100 mètres de chez moi, à côté d’un minuscule marché (parler de marché lorsqu’il y a 1 poissonnier, 1 marchand de fruits et légumes et 1 fleuriste, c’est légèrement exagéré…).

Depuis quelques temps, j’avais repéré qu’il se passait quelque chose de louche à ce marché, habituellement quasiment vide. Plusieurs fois je me suis même demandé quel était l’objet de cette manifestation dans ce minuscule marché, tant le nombre de personnes présentes semblait inhabituel ? Le quartier ne me paraissant pas idéal pour se faire entendre, si ce n’est du Consulat d’Allemagne, tout proche. Puis, j’ai soupçonné que l’arrivée de ce camion n’était pas étrangère à ce brutal afflux de personnes. J’ai donc essayé de m’approcher malgré la fumée ambiante (cela s’appelle en effet le camion qui fume et on comprend pourquoi !) et ai découvert qu’il s’agissait d’un camion à hamburger !

Vu l’affluence rencontrée, je suis allée me renseigner fissa sur le net et j’ai découvert que c’était la hype baraque à hamburger du momeny à Paris ! Tout le monde en parle.

N’écoutant que mon courage, je me suis sacrifiée pour gouter. Après dégustation de la formule classique (un hamburger et une barquette de frites), que dire ?

Oui, les hamburgers sont bons, cela ressemble à du fait maison, la viande et le pain sont bons, pas trop de sauce non plus et des pickles (j’ai un doute sur l’orthographe ?). Le hamburger est à 8 euros et 10 euros la formule avec frites, ce qui n’est pas donné comparativement au prix d’un sandwich moyen et à moins d’habiter ou de travailler juste à côté on le mange dans la rue tout de même … Les frites ont une sale tête par contre, elles sont, d’après leur site, faites maison, mais sont un peu trop grises à mon goût.

C’est donc au final assez bon, mais je trouve tout de même que le succès de cette baraque à frites est carrément sur dimensionné ! Il faut attendre ¾ d’heure minimum voire 1 heure 30, pour être servis !

Mais bon, il y avait un créneau à prendre semble-t-il…

Publicités

4 Réponses to “Ma baraque à frites”

  1. Le coq 3 mai 2012 à 07:33 #

    1h30 d’attente pour manger un burger ! Ah les Parisiens ! Une belle comm’, un marketing du tonnerre et ça marche. Mais bon hein si le Camion qui fume s’arrêtait en bas de chez moi, j’irai goûter bien sûr !

    • La poulette bleue 3 mai 2012 à 10:19 #

      Et quand tu penses que des gens viennent en voiture pour acheter leur burger et doivent attendre 1 heure, là c’est hallucinant!

  2. La poulette M 3 mai 2012 à 13:23 #

    Pour ma part, même si le Camion s’arrêtait en bas de chez moi, pas sûr que j’irai y goûter !
    Je voudrais pas faire ma chochotte, mais elles n’ont pas l’air terrible ces frites !!!

    • La poulette bleue 4 mai 2012 à 07:21 #

      Mais le hamburger est tout de même vraiment bon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :