Une journée à la plage

11 Juin

Il fait un temps absolument magnifique, vous rêvez toutes (oui « toutes », même si des représentants de la gent masculine lisent ce blog, chez Deux Poulettes c’est le féminin qui l’emporte toujours) d’une journée à la plage, de marcher pieds nus sur le sable, de rêvasser au soleil, de plonger dans les vagues. Bon en vrai, sur la France souffle depuis quelques jours un vent d’automne mais c’est pas grave, les Deux Poulettes et cie vont vous offrir cette semaine des idées d’escapades vers l’océan, la mer, l’eau, le sable et chabadabada. Des bons plans, des adresses, des coins secrets… C’est parti ! 

Le Bessin

Je ne sais pas où mes charmantes acolytes vous emmèneront, mais je vous propose quant à moi une virée normande sur les terres de mon enfance (je suis né à Caen). Pour tout vous dire, je suis plutôt issu, via mon sang maternel, du bocage (le pays d’Auge, le village de Camembert mais bon c’est une autre histoire) et pas du tout du rivage. Mais la mer n’est pas très loin et j’aime ce coin, précisément, par cette alliance des champs qui débouchent sur la mer.

Chères poulettes, fuyez Deauville et Honfleur, poursuivez votre route et débouchez sur les petits villages du Bessin. On est à 20 kilomètres à l’ouest de Caen, à quelques kilomètres de Bayeux. Arromanches, Port-en-Bessin, Grandcamp-Maisy… Les amateurs d’histoire auront reconnu les sites du débarquement de Normandie en 1944. Effectivement, la plupart des plages du débarquement se trouvent ici, et notamment Omaha beach (au niveau de Saint-Laurent sur la carte), où les Américains subirent de lourdes pertes et qui constitue la principale plage reconstituée dans Le jour le plus long. Alors oui, c’est peut-être moins sexy et glamour que les planches de Deauville, mais cette atmosphère historique, palpable au travers des nombreux monuments et musées qui jalonnent cette côte, donne également une dimension supplémentaire aux multiples balades possibles. Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer par exemple constitue un havre de paix, très impressionnant avec ses milliers de tombes dressées sur le gazon parfaitement entretenu. Du cimetière on peut descendre par un joli sentier sur la plage (la fameuse Omaha) dans une ambiance émouvante et un cadre exceptionnel. Bon évidemment, sous la pluie au mois de novembre, cela peut dégager une certaine tristesse…

Et là vous vous dites j’en suis sûr, mais qu’est ce qui lui arrive à notre coq ? On s’attend à un sujet léger, un bon plan pour aller tranquille à la plage cet été, et il nous balance une adresse de cimetière. Certes c’est sympa d’être un peu décalé mais il y a des limites. Non attendez un peu. D’une part, je pense aux poulettes qui ont des enfants et je trouve que cet endroit est à faire découvrir absolument aux nouvelles générations. Et oui, ça me prend parfois, ce désir de transmission, de sagesse, de recul historique. Bon voilà pour l’alibi pédagogique. Mais le Bessin, ce n’est pas que les plages du débarquement. Ce sont aussi des petits ports de pêche splendides, la terre qui se mélange à la mer, les vertes prairies qui s’agrègent au bleu de la Manche, les pommiers en fleurs au printemps, le temps qui change d’heure en heure… Et oui que voulez-vous c’est un peu chez moi, ça me pousse au lyrisme. Allez quelques adresses pour finir par vous convaincre.

Port-en-Bessin : port de pêche et charmant village. Incontournable pour acheter du poisson. Beaucoup de restaurants avec de chouettes menus Saint-Jacques (Port-en-Bessin fait partie des plus importants ports français pour la pêche de la coquille Saint-Jacques). Par ailleurs le cadre d’un très beau film récent (2010) que je vous conseille vivement : Angèle et Tony.

Saint-Vaast-la-Hougue : village en continuant la côte vers le département de la Manche et le Cotentin. Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. De Saint-Vaast, vous pouvez rejoindre l’île de Tatihou, un site magique. A marée basse, on peut la rejoindre à pieds et dès que la marée remonte l’île redevient île. C’est très joli, un peu irréel, hors du temps. http://tatihou.manche.fr

Bayeux : Pas vraiment pour la tapisserie (ce n’est pas ma tasse de thé), mais pour la vieille ville, ses ruelles préservées des bombardements de la seconde guerre mondiale (rare en Normandie !) et ses restaurants.

Les Chaufourniers : Chambre d’hôte à 10 km de Bayeux et 10 km de la mer. J’y suis allé deux fois avec ma belle. On a beaucoup aimé. Surtout la première fois où nous avions pu bénéficier de la magnifique « suite famille » sous les combles, les autres chambres étant complètes. Très bien décoré, calme et accueil parfait. http://www.leschaufourniers.com

Le Château d’Audrieu : Malheureusement pas encore pu tester mais le restaurant où j’aimerais aller lors de ma prochaine escapade dans le Bessin. Une étoile Michelin, évidemment c’est plus cher que la pizzeria du coin. Mais pour une belle occasion… la carte me fait saliver.

Vive le Bessin et place demain à poulette Carlotta pour une nouvelle journée à la plage.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :