Une journée à la plage, ou pas

14 Juin

En fait, je n’aime pas la plage. (« ils » m’ont forcé à écrire cet article sinon « ils » divulguaient des informations, « ils » ont des arguments dissuasifs…)

Du coup, je me suis mise à réflechir aux raisons pour lesquelles je n’aimais pas la plage.

– D’abord, je n’aime pas être en maillot de bain. A moins d’avoir un corps de rêve, le maillot de bain est tout de même peu flatteur. C’est d’ailleurs assez drôle de cotoyer des personnes sur la plage en maillot de bain et de les revoir ensuite habillées, la perception n’est plus du tout la même… En plus j’ai toujours peur qu’une partie de mon corps se dévoile à mon corps défendant (en fait cela m’est déjà arrivé alors que j’étais au lycée : après avoir fait un plongeon, je ne me suis pas rendue compte que  mon maillot découvrait une bonne partie de ma poitrine, et mon prof de sport qui me parlait suite à ce plongeon ne me l’a pas dit non plus ! Rien que d’y repenser j’ai encore honte). Peut être qu’à la limite je préfèrerai être nue ? Quoique …

– Ensuite, je m’ennuie sur la plage. J’adore lire pourtant, mais franchement je préfère lire sur une bonne chaise longue dans un jardin, à l’ombre d’un tilleul, un doux vent m’offrant une divine carresse. Sur la plage ce vent se transforme en saupoudreur de grains de sable, qui viennent se coller sur notre corps préalablement graissé par les crèmes solaires. Sans parler des mouches et moucherons qui trouvent notre crème solaire à leur gout. La seule chose intéressante, c’est de regarder mes voisins de plage et de pouvoir les écouter et les observer à loisir, derrière mes lunettes noires.

– Enfin, je n’aime même pas me baigner (oui, je suis parfois une vraie plaie voire un boulet. Le pire c’est que je vis avec une personne qui adore la mer par tous les temps, toutes les saisons…). Elle est souvent trop froide, le sel me pique le visage, et on a froid en sortant.

En fait, je me rends compte que ce que je n’aime pas, c’est la mer en été. J’aime me promener le long de la mer lorsque le vent est encore vif, que l’on sent le vent et l’air marin nous saoûler doucement, que l’on profite des derniers rayons de soleil, que l’on va s’abriter auprès d’un rocher, et que l’on rentre bien vite prendre un thé brûlant en grignotant des petits gateaux.

C’est un peu dans ces conditions climatiques que j’ai découvert un endroit charmant. C’est un petit village situé près de Dieppe, Varengeville sur Mer. Le village s’étend sur plusieurs kilomètres, avec à une extrémité l’église surplombant la mer du haut d’une falaise. Un petit cimetière entoure cette église qui semble être posée là comme un défi à la mer. Vraiment impressionant. L’église abrite en outre, des vitraux de Braque et d’un de ces disciples, Raoul Ubac. En fait, un certains nombre d’impressionnistes, dont Monet, ont séjourné plus ou moins longtemps dans le coin.

 

Une superbe propriété, la maison du bois des Moutiers abrite un très beau jardin, pardon parc floral (classé et tout le pataquès).  Beaucoup de maisons de ce village sont d’ailleurs assez impressionantes, proches pour nombre d’entre elles du manoir Anglais. On se croirait, alors que l’on est à deux heures de Paris, en Angleterre. Très dépaysant.

Ps : c’est la poulette grognon que j’aurai dû m’appeler !

Publicités

6 Réponses to “Une journée à la plage, ou pas”

  1. Le coq 14 juin 2012 à 11:54 #

    En fait moi aussi je déteste la plage. Je me demande pourquoi on s’est infligés cet exercice!!!

    • La poulette rose 14 juin 2012 à 12:22 #

      La plage c’est chouette ! Ca sent bon l’huile solaire et il y a les beignets à l’abricot !

  2. La poulette M 14 juin 2012 à 12:25 #

    Idem pour moi ! La plage en été, je ne comprends pas quel plaisir on peut avoir à lézarder au soleil, faire trempette dans l’eau (même pas nager !), se mettre de la crème solaire toutes les 5 mn, se coller les uns aux autres avec son m2 de sable… Ce que j’aime : le vent dans les cheveux, les pieds qui s’enfoncent dans le sable, les vagues qui viennent s’échouer sur le sable, les nuages qui font la course dans le ciel… Ah les plages du Vietnam et de la Guadeloupe…

    PS à la poulette bleue : mais non, tu n’es pas grognon !!!

    • Le coq 14 juin 2012 à 19:43 #

      Euh si elle un peu grognon quand même la poulette bleue!!!

      • La poulette bleue 15 juin 2012 à 07:13 #

        Merci ! Je te revaudrai cela !

Trackbacks/Pingbacks

  1. À la plage …. « Deux poulettes - 10 septembre 2012

    […] à la plage ! J’ai pourtant récemment, ici même, énoncé les raisons qui faisaient que je n’aimais pas la plage, mais il y a des moments dans la vie où on ne peut pas choisir … Je confirme, je […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :