Pile de livres, Face au soleil

9 Juil
Les vacances arrivent à grands coups de nuages et de pluie ! Il est temps de préparer sa  liste de vacances et notamment sa pile de livres d’été. Voici quelques-unes de mes lectures rafraichissantes ou captivantes de l’année… 

« La couleur des sentiments »de Kathryn Stockett, éditions Jacqueline Chambon

La 4ème de couv’ :  Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée…

« Comment je suis devenu un écrivain célèbre » de Steven Hely, éditions Sonatine

La 4ème de couv’ : Vous voulez : Être célèbre et respecté ? Habiter une maison splendide avec vue sur l’océan ? Avoir suffisamment d’argent pour ne plus jamais être obligé de travailler ? Si vous avez coché au moins une des cases ci-dessus, vous avez quelques points communs avec Pete Tarslaw, le héros de ce roman. Et vous allez sûrement être heureux de savoir qu’il a trouvé la solution idéale pour réaliser ses rêves : écrire un best-seller ! …

« Autour du monde avec Tante Mame » et « Tante Mame » de Patrick Dennis, éditions Flammarion 

La 4ème de couv’ : Tante Mame est une femme imprévisible, émancipée, et fantasque dont la vie est régie par un principe intangible : la liberté. Lorsqu’elle recueille son neveu Patrick, jeune orphelin, ce n’est pas pour l’entretenir dans les convenances ni les conventions, mais pour l’initier à une existence exubérante, pleine de passions cocasses et d’humour, lui donnant ainsi une leçon pour la vie: ne jamais céder au découragement… 

« Plage » de Marie Sizun, éditions Arléa

La 4ème de couv’ : Un peu perdue sur une plage bretonne, une femme attend l’homme qu’elle aime. Il a promis de la rejoindre à la fin de la semaine, pour huit jours ensemble. Il est marié. Dans l’impatience heureuse, puis l’anxiété de cette attente, elle trompe sa solitude en regradant, en écoutant, autour d’elle tous ces gens en vacances…

« Le diner » d’Herman Koch, éditions Belfond

La 4ème de couv’ : Deux frères se donnent rendez-vous avec leurs épousesdans un restaurant braché d’Amsterdam. Hors d’oeuvre: le maitre d’hotel s’affaire. Plat principal : on parle de tout, des films à l’affiche, des vacances en Dordogne. Dessert : on évite soigneusement le véritable enjeu du dîner, les enfants. Car leurs fils respectifs ont commis un acte d’une violence inouïe…

« Tom petit Tom tout petit homme Tom » et « Et  puis… Paulette » de Barbara Constantine, éditions Calmann-Lévy

La 4ème de couv’ : Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home avec Joss, sa mère (plutôt jeune: elle l’a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller…

La 4ème de couv’ : Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. À l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas…

« Les séparées » de Kéthévane Davrichewy, éditions Sabine Wespieser

La 4ème de couv’ : Quand s’ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l’enfance ne se quittaient pas se sont perdues. Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d’autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice…

Sinon, vous pouvez faire votre shopping dans les book-listes préparées par  la Fnac ;  Mylittleparis; ma librairie préférée Le Divan (en bas de page); Télérama

Et si vous voulez partager avec nous vos découvertes, à vos claviers…

Bon été et bonnes lectures les poulettes !

Publicités

2 Réponses to “Pile de livres, Face au soleil”

  1. Le coq 9 juillet 2012 à 09:23 #

    C’est un de mes grands plaisirs du départ en vacances : choisir la pile de livres qui va m’accompagner (maintenant que j’ai une liseuse, ça s’accompagne d’une soirée passée sur Internet à remplir la machine…). Merci pour ces idées qui vont m’aider à constituer ma liste. La quatrième de couv’ de « La Plage » me fait envie. Je n’ai pas lu « La couleur des sentiments », mais c’est sorti en film l’année dernière et l’histoire est très belle.

  2. Laurence 9 juillet 2012 à 10:33 #

    Si je peux me permettre, ma chère poulette rose, j’aimerais faire aussi une suggestion pour les vacances : Rien n’est trop beau de Rona Jaffe (Presses de la cité). C’est un peu Sex and the city meets Mad men, soit le destin de 4 jeunes filles débarquant à New York dans les années 50 pour travailler dans une maison d’édition. Le plus, c’est que ce livre a été écrit en 1958 et donne donc vraiment à voir les espoirs et désillusions des jeunes femmes de l’époque…Même si la lecture est légère et agréable, cela laisse un petit goût amer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :