Menu de rentrée

30 Août

Ca y est, vous êtes là ? De retour au travail plein(e)s de bonnes résolutions ? Prêt(e)s à de nouveaux challenges, à vous engager corps et âmes dans des projets motivants, à susciter de la cohésion autour de vous, à faire confiance et à donner confiance, à enchaîner des réunions constructives… Non, non pardon, je suis tout juste de retour dans L’Entreprise et en pleine formation très “corporate”, alors je m’égare.

Je voulais plutôt, tout simplement, vous souhaiter pleins de bonheurs tout simples pour la rentrée et, parmi ceux-là, quoi de mieux que la préparation d’un menu pour vos amis, votre amoureux(se), votre famille ?

J’ai cuisiné tout l’été pour vous concocter le menu idéal de la rentrée. Très simple à préparer, proposant surprises et valeurs sûres !

En entrée : figues à la mozzarella. Les deux s’allient très bien. Pour 2 personnes, il faut juste 2 figues et 1 petite mozzarella (attention uniquement « di buffala » achetée si possible en fromagerie). Sur une belle assiette, intercaler des tranches de figues et de mozza. Arroser légèrement d’huile d’olive, saupoudrer de fleur de sel. Ajouter pourquoi pas quelques feuilles de basilic pour la déco.
Autre idée, la salade star de l’été 2012 (et oui et oui carrément) : féta et pastèque. Sur le principe d’une salade féta et tomates, couper en dès, ajouter des olives noires, un peu d’huile d’olive et de sel. Ne dites pas à vos invités qu’il s’agit de pastèque (ils vont penser à de la tomate évidemment), vous allez faire un tabac.

En plat : épaule d’agneau confite. Demander au boucher une belle épaule d’agneau (à peu près 1,5 kg pour 4-5 personnes). Préchauffer le four à 120° (th. 5). Mettre l’épaule dans un plat allant au four, verser dessus une belle quantité d’huile d’olive et masser l’épaule pour que l’huile s’imprègne. Eplucher une gousse d’ail et frotter l’épaule sur les deux côtés avec cette gousse. Ajouter dans le plat autour de l’épaule une dizaine de petites tomates, une dizaine de gousses d’ail non épluchées (en chemise comme on dit) et 2 oignons grossièrement émincés. Arroser le tout de vin blanc (20 cl à peu près) et sel/poivre bien sûr. Mettre au four pour au moins 5 heures en arrosant l’épaule toutes les heures (évidemment si vous commencez la recette à 19h, il est possible que vos invités s’impatientent…). A la fin de cuisson, la viande doit pouvoir se détacher de l’épaule presque à la petite cuillère.

Vous pouvez accompagner ce plat d’aubergines alla parmigiana. Il y a des tas de recettes disponibles pour ce plat et je dois encore perfectionner la mienne. Le plus simple dans le cas où cela accompagne l’épaule est de mettre 5 aubergines coupées en deux et arrosées d’huile d’olive dans un autre plat dans le four avec l’épaule (si vous avez un mini-four, allez donc acheter un four, comment voulez-vous cuisiner correctement avec un mini-four ?). Au bout de 3 heures, vous devez pouvoir facilement éplucher les aubergines ou racler l’intérieur (on doit pouvoir prendre la chair à la petite cuillère). Si ce n’est pas servi avec l’épaule, 1h au four à 210° devrait suffire. Mettre ensuite la chair des aubergines dans une casserole dans laquelle vous aurez fait rissoler un oignon. Rajouter la chair de 5 petites tomates (sans la peau donc). Beaucoup de sel, du poivre, pourquoi pas un petit piment et encore de l’huile (y’en a jamais assez). Faire revenir à feu doux pendant 30 minutes environ en remuant régulièrement. Ensuite, dans un plat à gratin, vous mettez une couche d’aubergines, une couche de parmesan, une couche d’aubergines, une couche de parmesan. Mettre dans le four ½ heure avant la fin de la cuisson de l’épaule et faire gratiner au gril avant de servir (l’épaule devant alors être sortie du four bien sûr).

En dessert, une tarte aux prunes sera parfaite. Facile à faire. Deux exigences : 1) une pâte sablée faite maison (une évidence !) précuite au préalable sans les prunes. 2) des bonnes prunes du jardin pas trop acides coupées en deux et disposées en rosace sur la tarte (surtout ne pas mettre de fond de tarte style flanc ça gâche tout). On arrose légèrement de sucre et on remet au four jusqu’à ce que les prunes soient bien fondantes (20-30 minutes). On peut remettre éventuellement un peu de sucre en fin de cuisson.

Allez au travail les poulettes !

PS : il faut que je prenne l’habitude de prendre en photo mes « réalisations » culinaires. Ceci est ma résolution de rentrée.

PSS : je décline toute responsabilité quant à la réussite de ces recettes mais elles ont été testées et approuvées. Si vous avez des questions ou des précisions, n’hésitez pas !

Publicités

2 Réponses to “Menu de rentrée”

  1. La poulette bleue 30 août 2012 à 13:43 #

    Pire qu’un mini four, j’ai un moyen mini four multi fonctions ! Je trouve que le type de four est un bon indicateur de l’implication du ménage dans la cuisine …

    • Le coq 30 août 2012 à 16:30 #

      Ce n’est pas une excuse, je peux adapter le menu à ton équipement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :