Des nuances de gris, vous dites ?

17 Sep

Suite au billet du coq nous vantant son Kindle, j’ai eu envie de lire un des romans dont il parlait Fifty Shades of Grey, pas via un Kindle mais en version papier (je m’en fiche, je ne lis pas dans le métro !). Il se trouve que c’est le roman dont tout le monde parle en ce moment! (enfin sur la blogosphère). Vous n’êtes pas au courant ? ben moi non plus il y a encore quelques heures.

Si j’ai été un peu surprise au début, j’avoue au final avoir trouvé ce livre réjouissant. D’abord c’est une belle histoire d’amour, entre un homme Georges, la cinquantaine, une belle situation professionnelle, et une jeune femme, Laure, assez commune, stagiaire dans une grande entreprise, laquelle appartient évidemment à Georges. Ensuite, je crois que ce que j’ai bien aimé c’est ce mélange à la fois de romantisme et de « soft porn », même si c’est tout de même parfois assez hard.

L’histoire tourne autour de la relation qui va naître entre eux, et des difficultés inhérentes à cette relation hors du commun. Les deux personnages ont un point commun mais qui, au lieu de les réunir, les sépare. Georges ne peut avoir de relation sexuelle qu’en combinaison intégrale de latex et via des pratiques sado-masochistes. Tandis que Laure est allergique au latex. Une bonne partie de ce roman va se dérouler autour de la quête de ces deux âmes solitaires pour sortir de l’impasse où cet amour les mène. Il y a de la métaphysique dans ce roman, du suspens, de l’amour!

Georges réussira-t-il à affronter cette peur qui le ronge face au corps d’autrui, et quelque part face à son propre corps ? et à abandonner à tout jamais sa combinaison tant aimée ? Ou grâce à une désensibilisation intensive, Laure parviendra-t-elle à ne plus vomir à l’approche d’un quelconque morceau de latex ? Je ne vous en dis pas plus, quel suspens!

PS: patience, on vous expliquera d’ici la fin de semaine

Publicités

2 Réponses to “Des nuances de gris, vous dites ?”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Il fait froid, n’est-ce pas ? « Deux poulettes - 19 septembre 2012

    […] et il a fait aussi froid que la veille…(Certes la poulette bleue fait de son mieux pour réchauffer l’atmosphère mais hélàs ça n’y suffit […]

  2. Vive Deux poulettes ! « Deux poulettes & Co - 25 septembre 2012

    […] semaine dernière, ce fut la panique dans le poulailler. La poulette bleue, si sage, s’est mise au SM, la poulette Carlotta, si honnête, a fait monter la température, tandis que le Coq, si gourmet, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :