Mon cahier de recettes ….

20 Fév

gateau chocolat

Alors que je me retrouvais seule chez moi (cela n’arrive pas tous les jours, c’est pour cela que je le note, et probablement parce que si je n’avais pas été seule, ce que je vais raconter ne serait pas arrivé … quel teasing, mes amis !) je voulais faire un fondant au chocolat. J’en avais fait un très bon il y a peu, en prenant bêtement la recette sur l’emballage de la plaque de chocolat. Malheureusement, si je suivais cette recette, je n’avais pas assez de chocolat. Qu’à cela ne tienne, je me suis souvenu que ma grand mère réalisait un fondant avec assez peu de chocolat, et néanmoins délicieux. Restait à retrouver la recette …

J’ai sorti mon antique cahier de recettes, et me suis mis à le feuilleter à la recherche de cette fameuse recette. En déchiffrant les titres des recettes collées, recopiées par moi ou d’autres, me sont revenues en mémoire les histoires de chaque recette comme des fragments de ma propre vie. Un moment plein d’émotion …

recette 002

Déjà, le cahier en lui même date de quelques dizaines d’années, je l’avais trouvé dans les affaires de mon père, en provenance directe de Chine.

recette 001

Mon écriture des premières recettes est typique de mes années étudiantes ! J’avais décidé de faire les « d  » comme ma grand-mère ! A la recherche d’un style semble-t-il… S’entassent pêle-mêle des morceaux de papiers découpés et collés , certaines pages sont un peu tâchées, des pages de magazines ont été découpées et se sont glissées. J’y retrouve …

les recettes de famille, comme ces édredons de poupée (nom donné par ma grand-mère maternelle aux bottereaux ou bugnes), transmise d’une génération à l’autre, et que j’ai dû faire une ou deux fois seulement. Une pizza sans pâte, souvenir d’un séjour familial à l’étranger, mais que personne n’a réussi à reproduire avec le même goût que là-bas… Le fameux gâteau au chocolat de ma grand-mère qu’elle nous préparait systématiquement lorsque nous venions la voir. Il était vraiment délicieux, mais généralement ma grand-mère nous avait tellement fait à manger avant (avec l’obligation de terminer les plats) que nous n’avions plus beaucoup de place pour le dessert.

les recettes des années étudiantes, premières années à devoir me faire seule à manger voire à préparer un repas pour d’autres ! Floriane m’avait ainsi fait découvrir les gougères. S’en est suivie toute une période soufflé semble-t-il : soufflé au fromage, omelette soufflé aux concombres (oui, c’est assez étonnant !), j’ai même une recette de soufflé aux nouilles ! Audrey m’avait donné la recette d’un flan à la noix de coco prêt en 5 minutes…  Ou encore Delphine et son cake de mozzarella et tomates. Mes premières recettes un peu élaborées ! (je partais de loin …)

les recettes souvenirs d’enfance, comme cette pâte à merveille que je faisais enfant rien que pour le plaisir de manger la pâte non cuite, délicieuse… Les gâteaux finalement confectionnés étaient moins bons, mais on pouvait laisser libre cours à son imagination en créant tout ce que l’on voulait avec cette pâte. La recette de MON gâteau au chocolat à la crème, seule personne de la famille à le réussir convenablement (craquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur), souvenirs d’après-midi où pour chasser l’ennui je faisais des gâteaux…

les recettes de mon beau-père, féru de cuisine, qu’il me transmettait comme une façon de s’apprivoiser l’un l’autre et de me faire entrer dans cette famille étrangère pour moi (je m’en aperçois maintenant, un peu tard …)

les recettes pour faire plaisir à mon véliplanchiste, très amateur de cuisine indienne…

– et puis pour finir, les recettes que j’ai trouvées seules comme une grande, que j’aime réaliser car simples et bonnes, signe de ma prise d’indépendance ?

Dire que j’avais l’intention de m’acheter un nouveau cahier tout beau tout propre pour remplacer celui-ci !

ps : et j’ai tout de même réussi à préparer le fondant au chocolat de ma grand mère ! Il était comme dans mon souvenir…

Publicités

3 Réponses to “Mon cahier de recettes ….”

  1. Le coq 20 février 2013 à 12:36 #

    Très joli billet. C’est émouvant les cahiers de recettes en effet… Euh je peux avoir la recette de l’omelette soufflée aux concombres ! Cela m’intrigue et me fait penser aux recettes que préparent ma maman (je vous parlerai un jour des recettes insolites de ma mère… tout un programme !).

    • Mélany 21 février 2013 à 12:06 #

      J’ai adoré revoir ce cahier moi aussi… repenser à tes gougères et (c’est vrai, je le confirme, ce n’est une vantardise de ta part) à ton délicieux gâteau au chocolat. A ce propos, ce serait super de me redonner ces recettes et celle du cake tomates mozarella de Delphine, merci d’avance.
      Au fait, à propos de cuisine, j’ai revu « l’appareil » pour faire des biscuits, mais après une longue hésitation, je n’ai pas fait l’investissement exorbitant des 8 € demandés pour remplir mes placards déjà saturés… Non, tout n’est pas inutile mais peu usité !

      • La poulette bleue 21 février 2013 à 15:56 #

        Je vais t’envoyer cela ! Maintenant que tu cuisines … Je crois qu’il ne manque que toi dans ces recettes ! mais bon, tu ne peux pas être partout non plus 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :