Crise partout, justice nulle part

13 Nov

vivelacriseUn peu partout dans la presse, à la télévision, dans les discussions de café, entre collègues, avec mes amis, la sinistrose est généralisée. CRISE, montée du chômage, augmentation des impôts, licenciements, plans sociaux… Tout va mal. L’extrême droite gagne des élections (et une ministre subit des injures racistes), le peuple s’énerve, le gouvernement bat des records d’impopularité ah et puis le niveau baisse, la pollution augmente, trop cher immobilier ah… le terrorisme, peur, angoisse, arrrgh. la CRISE de la presse. La CRISE de l’agroalimentaire. La CRISE de la démocratie. CRISE partout, justice nulle part pour parodier le slogan de mai 68 (la CRISE de mai 68 ?). Non mais franchement on ne peut pas arrêter cinq minutes de se lamenter. Je comprends qu’un ouvrier qui vient de perdre son boulot ou qu’un jeune qui n’en trouve pas puissent s’énerver et que leur colère éclate. Mais il est tout à fait désarmant de constater que mon entourage, alors qu’il est constitué essentiellement de personnes peu touchées par cette “CRISE” (des cadres en CDI, des diplômés de troisième cycle, des propriétaires, des personnes qui partent en vacances… presque des nantis au regard de ce qu’on lit dans les journaux) soit lui aussi atteint par cette sinistrose (bah oui vous connaissez pas la CRISE des cadres, la CRISE des diplômes…) Si même les personnes objectivement privilégiées par rapport aux ouvriers de Fagor ou aux habitants des quartiers nord de Marseille déclarent leur déprime, leur désarroi et le sentiment que tout va mal, on est effectivement dans une sacrée mouise.

Il faut lutter contre ce sentiment, faire des thérapies de bonne nouvelle, lire des ouvrages réjouissants, avoir la foi (en ce que vous voulez), se dire qu’on vit une époque formidable. Et puis regarder des films décalés qui renversent la vapeur, qui font de la CRISE un sujet joyeux et pimpant, comme dans La fille du 14 juillet que j’ai vu récemment. Un ovni cinématographique à partir d’une idée délirante. On est début août : alors qu’un groupe d’amis vient tout juste de partir en vacances, le gouvernement annonce qu’en raison de la CRISE, la rentrée est avancée d’un mois… C’est un film absurde, étonnant et joyeux.


Je n’irais pas jusqu’à crier Vive la CRISE, n’ayant pas spécialement envie de rendre hommage à Bernard Tapie (en 1984, il co-anima une émission de télé appelée Vive la CRISE), mais du moins halte au mot CRISE. Je sais que cela peut paraître choquant quand des millions de Français souffrent du chômage ou de la précarité. Mais j’en peux plus de ce mot CRISE, CRISE, CRISE. Déclarons un moratoire. On organise bien des journées complètement débiles (du genre “j’aime ma boîte”), pourquoi pas une journée mondiale sans CRISE.

On pourrait en profiter pour parler d’autre chose. On pourrait détailler les initiatives qui existent partout en France pour vivre dans un monde plus juste, plus solidaire, plus écologique (l’écoconstruction, les associations pour le maintien de l’agriculture paysanne, les universités populaires…). On pourrait faire la promotion des journaux qui se spécialisent dans les bonnes nouvelles ou les alternatives comme Socialter ou Terra Eco. On pourrait parler pourquoi pas de poésie ou de chanson. Ou même en profiter pour écrire un poème ? Ou lire le dernier Astérix.

Remarquez, il existe déjà la journée internationale des câlins – hug day (le 21 janvier), la journée mondiale du bonheur (20 mars), la journée mondiale du rire (5 mai), la journée internationale de l’amitié (30 juillet) et même la journée mondiale de l’orgasme (21 décembre) !!!

On arrivera bien à caler une journée sans crise au milieu de tout ça. Allez un petit effort et à vos agendas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :