Tag Archives: dimanche

Le Chocolat Palace…

14 Mar


Le marbre, les dorures (les vraies), les tentures, les patios, les verrières…
Ami(e)s peu fortuné(e)s, parisien dans l’âme, banlieusard ou touriste de passage, le Palace, le luxe est à notre portée…par le petit bout de la lorgnette, certes, mais la vue n’en est pas moins intéressante.

Je me suis toujours demandée à quoi pouvait ressembler un Palace, sans oser m’y aventurer. J’imaginais les portiers-cerbères, qui guettent les faux raccords, les signes extérieurs de richesse et vous refoulent à l’entrée…mais les temps ont changé, les codes vestimentaires aussi, merci aux nouveaux riches débraillés…

2 dimanches, 2 tentatives, 2 agréables moments.

Le concept est de découvrir le lieu et d’en profiter un peu alors pourquoi pas y déguster un chocolat car tous les palaces possèdent un bar (ooof course, my dear…!), voire plusieurs…Et pourquoi un chocolat ? Parce que c’était encore la saison, parce que j’aime bien et parce qu’il offre le double avantage de rester d’un prix raisonnable et de témoigner du savoir-faire de la maison…

Le premier, c’était au Régina, rue de Rivoli, non loin du Louvre…Une atmosphère très cosy, du bois aux murs, des sofas de velours grenat, la moquette triple épaisseur…un service très aimable, nullement guindé…et un chocolat onctueux.

Le dimanche suivant, nous avons snobé le Ritz, place Vendôme…
On y entre comme dans un moulin…Nous avons traversé cette haute et luxueuse galerie à l’allure de vieille dame nostalgique -et pour le coup un peu triste, qui égrainait des vitrines emplis de bijoux, robes et autres accessoires destinés à combler, s’il était possible encore, quelque garde-robe ogresse, continuellement affamées… Nous cherchions le bar Hemingway, qui n’ouvrait qu’en fin d’après-midi…le bar principal ne nous a pas attiré, un tantinet classique nous a-t-il semblé…

Ni une ni deux, sous la pluie glacée, direction le Crillon, place de la Concorde…

Ambiance totalement différente du Régina, ici le marbre vous cerne. Nous convoitions ce « petit » salon charmant, le jardin d’hiver en fait, ses bergères accueillantes, les velours rouges des canapés, ces lustres de cristal qui dégringolent de tout là haut…hélas complet.

Nous nous sommes rabattus sur le bar de l’hôtel, intimiste mais un peu froid, la lumière blanche sans doute. Le chocolat y était savoureux, servi avec un damier de chocolats très fins.

Voilà, pour 8 ou 13€, c’est royal…ensuite le concept peut s’étendre aux pâtisseries et libre à vous d’y siroter une coupe de champagne, un verre du meilleur whisky et bien d’autres choses encore…

Et puis assurément revenir aux premiers beaux jours pour les patios et courées intérieures…en revanche, il faudra réserver paraît-il, succès oblige.

Mon oeil… fait son tour du parc

27 Oct

Ainsi va la vie…

15 Août