Tag Archives: été

Une journée à la Grande Plage

15 Juin

Je vous emmène à Biarritz pour une journée estivale. Suivez le programme…

10h – Un café  au comptoir dans les Halles de Biarritz et on fait ses courses pour le pique-nique… On s’arrête chez l’incontournable Pascal Manoux, maitre charcutier pour acheter du jambon de bayonne, du chorizo, de la ventrêche, de l’axoa de veau… Pour un bon fromage de brebis, c’est à l’épicerie Arostéguy qu’on trouvera son bonheur. En descendant vers la plage, arrêt obligatoire à la boutique Macarons Adam pour acheter les fameux macarons, mais aussi les tourons maison…

13h –  Pour un déjeuner branché, on s’attable au Bar Jean pour un apéro tapas ou un menu poisson. Pour un déjeuner chic, direction le salon de thé Miremont, une institution biarrotte avec vue sur l’océan.

16h –  Après une sieste et un bain à la Grande Plage, à peine un demi-tour sur soi-même et on commande un cornet deux boules chez le glacier Dodin, autre institution gourmande.

19h – Si on a installé sa serviette à la plage des Basques pour admirer les surfers, alors on grimpe jusqu’au bar les 100 Marches pour boire l’apéro et admirer le coucher de soleil. Si on a préféré la plage de la Chambre d’Amour, alors on grimpe aussi jusqu’au bar éphémère le Kostaldea, même programme, ici, en prime on a une vue imprenable sur le phare de Biarritz.

21h – On déguste une paëlla au port vieux Chez Albert et après on va se balader jusqu’au rocher de la vierge pour s’aérer. Si on peut, direction Guéthary, loin de la foule nocturne pour diner à la plancha à la cabane Cenitz Ostatua, perchée sur les rochers.

Et pour le reste de la nuit… vous trouverez sans moi !

Publicités

Encore des idées de livres pour les vacances …

5 Août

Pour compléter la book list de la poulette rose !

En allant faire mes achats de livres pour les vacances, je suis tombée sur cette BD. Dès le titre, elle m’a interpellée , « Le bleu est une couleur chaude ». Ensuite, en la lisant elle m’a beaucoup touchée.

On pourrait résumer l’histoire à celle d’une jeune adolescente qui va se découvrir une attirance pour les filles. Mais ce serait faire un raccourci facile. Tout l’intérêt est, je pense, d’aller un petit peu plus loin que cela. De dire que ce n’est pas quelque chose que l’on choisit, que Clémentine, l’héroïne, est tombée amoureuse d’une personne, du même sexe qu’elle, c’est sûr, mais une personne avant tout.  Cela reste des lieux communs dit comme cela, mais c’est très beau, un peu triste aussi. La couleur bleue apportée par touche sur une palette de gris participe aussi beaucoup à la poésie et la douceur de cette BD.

Un autre livre lu récemment, même dévoré en un week end :  « La couronne verte » de Laura Kasischke. Encore une histoire de jeunes filles, américaines cette fois, qui partent au Mexique pour les vacances de printemps, véritable passage obligé aux Etats-Unis marquant la fin du lycée.

J’ai été happée par l’histoire, c’est bien écrit, avec une fin très poétique.