Tag Archives: photo

Un nouveau challenge ?

12 Nov

Depuis quelques mois, tous les matins en passant devant la tour Eiffel pour aller travailler, j’admire la beauté de la vue que l’on a depuis le Trocadéro. Cela reste fugace, je passe en scooter et je jette un oeil tout en regardant dans les rétroviseurs les voitures arriver en trombe !  Il n’empêche qu’à chaque fois, je me dis, si j’avais mon téléphone dans la poche, je prendrais bien une photo. Il faut dire que de là haut on voit le soleil se lever sur Paris… Et Paris pris de loin dans l’aube matinale reste magique.

J’ai donc décidé de prendre une photo de la vue du Trocadéro tous les matins. C’est un défi que je me lance (parce que je n’ai pas assez de choses à faire dans ma petite vie, autant me rajouter encore une contrainte !). Pour le moment, c’est un petit plaisir, alors j’en profite. Voici ma première prise la semaine dernière.

Pour suivre la lancée de la Poulette Carlotta, j’ai écouté Grandville ce weekend, j’aime beaucoup !

Publicités

Tu veux ma photo ?

17 Oct

Promenez-vous place Saint-Marc, sur le pont Charles, au Trocadéro, sur Times Square, aux pieds de Big Ben ou devant le Colisée, dans tous ces lieux qui accueillent le touriste occidental, particulièrement en couple. Vous trouverez toujours la même scène. Une femme ou un homme posant avec application devant l’objectif d’un appareil photo tenu par son conjoint. Photo qui se retrouvera immanquablement dans les albums photos qu’on propose ensuite à ses amis de consulter sur Internet via des sites spécialisés ou directement sur un réseau social. Quoi de plus naturel n’est-ce pas que de garder ainsi un souvenir de vacances ? Mais je n’y peux rien, j’ai développé une violente animosité envers tous ces gens qui posent devant les appareils photo, le plus souvent singeant les actrices ou les modèles des magazines. J’ai l’impression que cela témoigne d’une injonction à  être photogénique, à savoir poser, à capter la lumière.  Et je trouve cela à la fois totalement ridicule et immensément pathétique. Tout comme je déteste tous ceux qui prennent une photo d’un paysage ou d’un monument à peine arrivés sur les lieux, sans même prendre le temps de savourer l’instant, de s’imprégner du moment.

Vous devez vous dire : mais pourquoi s’énerve-t-il ainsi, en quoi cela le concerne-t-il vraiment ? Il n’a qu’à ignorer superbement ces fausses égéries, ces vedettes de pacotilles qui recherchent avec avidité leur quart d’heure warholien. Oui mais voilà, Elle me reproche très souvent, quand on part en voyage ou en simple week-end, de ne JAMAIS la prendre en photo. Reproche tout à fait justifié puisque, petit un, j’oublie systématiquement mon appareil photo (je crois que je l’ai perdu…) et, petit deux, comme vous l’avez compris, je déteste dégainer mon téléphone toutes les cinq minutes pour prendre une photo. Et par ailleurs, je suis un exécrable photographe incapable de cadrer droit ou de déclencher au bon moment. Enfin, trier 500 photos d’un voyage relève pour moi davantage du calvaire que du plaisir.

Mais il est vrai que les photos, ce sont des souvenirs et qu’une vie sans photographies serait bien triste. C’est quand même chouette de retrouver cette photo de mon anniversaire des huit ans, avec ce magnifique pull Batman tricoté par mamie. Non, n’insistez pas, je ne la diffuserai pas ici. Ou alors ces photos innombrables de regards perdus lors des fêtes de famille de mon adolescence, genre “je suis un jeune romantique tourmenté et je m’ennuie à mourir dans cette salle polyvalente alors que je devrais être à New-York ou à Paris à boire de l’absinthe avec des jeunes filles fragiles…”. Toutes ces images d’une vie passée qu’on a parfois plaisir à oublier…

Bref, le coq, vaut mieux pas l’avoir en photo…

PS : et n’oubliez pas de voter pour Deux poulettes & Co.

Un peu de poésie dans ce monde …

20 Mai

C’est une photographe que j’ai découverte en allant baguenauder au travers du monde merveilleux des blogs, et plus précisément sur celui de bulles d’infos. Elle s’appelle Jamie Beck et est photographe à New York (ca en jette tout de suite, non ?).

Il y a une poésie qui ressort de ces photos et de cette animation, (animations qui, à la base, peuvent être assez barbantes!) Comme pour tout, c’ est le dosage qui est important …

Sur certaines photos, le temps semble être arrêté… Une sensation de calme, mais peut être aussi un peu de mort ? Et sur d’autres c’est au contraire davantage de vie… Vous me suivez ?  Bref elles ne laissent pas indifférentes !

Je vous mets quelques photos que j’ai particulièrement appréciées, mais il y en a d’autres sur son site.

Il semble qu’il soit nécessaire de cliquer sur les photos pour les voir s’animer …

© Jamie Beck / Kevin Burg – From me to you

© Jamie Beck / Kevin Burg – From me to you

© Jamie Beck / Kevin Burg – From me to you

© Jamie Beck / Kevin Burg – From me to you

Mon salon transformé en galerie d’art … ou presque

25 Mar

Et oui pourquoi pas ?

Vous ne pouvez plus voir vos tableaux en peinture ? Marre des reproductions de tableaux ? C’est exactement mon cas. Depuis que j’ai emménagé dans mon nouvel appartement, il n’y a toujours rien aux murs …

Mais cela ne devrait pas tarder !

En effet, j’ai découvert une boutique de photo : Yellow Korner.

Le principe, permettre au plus grand nombre l’accès à des photographies d’art originales. Pour cela, les créateurs du concept ont eu l’idée d’augmenter le nombre d’exemplaires disponibles. Les tirages sont très beaux sur papier argentique, numérotés et fournis avec un certificat d’authenticité. Les prix varient selon les formats et bien sûr la célébrité des photographes, mais cela reste abordable.

Il y a une boutique en ligne, ici, mais aussi déjà 7 boutiques pour de vrai. Je suis allée à celle du Marais à Paris (mal m’en a pris un dimanche après midi de beau temps… ce qui signifie dans les rues une foule aussi dense que sur une plage de la Côte d’Azur en plein mois d’août). Cela permet de voir les différents formats existants, même s’ils n’ont pas toutes les photos disponibles sur leur site.

Le site est assez bien conçu au niveau de la recherche. Plusieurs entrées sont possibles, selon le thème (célébrité, nature, sports …), l’auteur, mais aussi le style (graphique, coloré, épuré..).

Un exemple, ici avec cette oeuvre que j’aime beaucoup.  Pour 65 euros on a une photo en petit format, pour plus grand il faut compter 190 euros. Et même pas besoin de l’encadrer, les photos sont présentées sur un contrecollage sur aluminium.

Alors, qui est tenté ?