Tag Archives: recettes faciles

Une côte paradisiaque et des douceurs sucrées, salées réputées, je suis…

25 Mai

Alors oui, bien sûr, à quelques billets d’ici
on vous vantera l’attrait d’un festival complètement méconnu, le FLIP (ça ne s’invente pas…!) à Parthenay au prix d’une campagne de dénigrement à l’encontre de quelques autres contrées, dont la Bretagne, sempiternellement attaquée sur son climat.
Personnellement, je ne compte plus les étés baignés de soleil que j’y ai passés…Alors certes il faut optimiser ses chances…et elles sont à leur maximum les 15 premiers jours d’Août il est vrai, après, comme dirait ma grand-mère, le temps se détraque : c’est le temps des grandes marées…car oui, ici les éléments sont bien présents, nous parlons de l’océan Atlantique, des embruns, des tempêtes, des vagues impressionnantes, et point des clapotis timorés de la Méditerranée…
Bon, trêve de pics bien entendus pour cette chère Poulette bleue…voici malgré tout quelques preuves en image de cette côte azuréenne et verdoyante qu’est la Bretagne…

Vous voici transportés en Finistère, sur la presqu’île de Crozon, le « Bout du monde » qui tient d’ailleurs chaque année son festival.

Ces merveilles sont accessibles depuis le chemin des douaniers, qui longe la côte…
Ainsi, depuis Morgat, pousser jusque St Hernot et arrêtez-vous à la Maison des minéraux. Là, prenez le sentier sauvage sur la gauche de la bâtisse. A la croisée des chemins et de mes souvenirs, prenez encore un peu sur votre gauche et chercher le sentier, cette fois-ci à droite, qui mène jusqu’au bord de mer. Le sentier est un peu en broussaille et vous devrez traverser un blocos pour enfin apercevoir la mer et rejoindre ces criques isolées.

Pour les spécialités, connaissez-vous le CBS?
Qui dit Bretagne, dit beurre salé, et désormais caramel au beurre salé…!
Alors voici THE adresse historique de cette sucrerie, avec recette authentique, déposée, brevetée…du dit Caramel au Beurre Salé, le CBS.
Il s’agit de la Maison Le Roux au 18 rue Port-Maria à Quiberon
Monsieur Le Roux en est donc l’auteur et en 1980, il a remporté le prix du meilleur bonbon de France au Salon international de la confiserie à Paris…
Et bien sûr, d’autres points de vente en Bretagne :
à Pont-Aven, Locronan, Carnac…et un à Paris!

Sinon, ben y’a Tokyo:
Boutique Aoyama
YokuMoku – 1er étage
5-3-3, Minamioayama
Minato – Ku 107-0062
TOKYO

Ah oui, en ligne aussi

Caramels en poche, vous pourrez aussi prolonger vos vacances avec un gâteau breton de votre fabrication.
Ceci est la véritable recette du Gâteau breton car quelques (grossières) erreurs trainent sur internet : ainsi point de blanc d’oeuf, sacre bleu…! Et pas plus de farine que de beurre…

Alors, ingrédients:
– 125g de sucre
– 150g de farine
– 150g de beurre salé, mou
– 5 jaunes d’oeuf
Préchauffer le four à 180°C.
Beurrer votre moule à gâteau, genre moule à manquer…(mais non, ça va aller).
Dans un récipient, bien mélanger la farine et le sucre.
Faire un puit et incorporer au mélange (cuillère puis doigts…ah ben oui) 4 jaunes d’oeuf.
Ajouter par morceau le beurre mou et bien l’incorporer au mélange (toujours avec les doigts).
Etaler uniformément cette pâte dans le moule (certes un peu collante)
Badigeonner au pinceau le dessus du gâteau avec le dernier jaune d’oeuf.
Dessiner à la fourchette quelques sillons sur le dessus du gâteau.
Enfourner à 180°C (surveiller, car d’un four à l’autre) pour environ 45 mn.

Servir seul ou accompagné d’une petite glace vanillée, de 2 ou 3 framboises et d’une feuille de menthe…
Et trempé dans le café, c’est divin.

Publicités

Recettes très faciles

18 Mar

Un menu très facile à faire, pour cuisinière en herbe comme moi !

En apéro – entrée

Verrines de carottes au sésame (pour céder à la mode des verrines…)

Pour environ 6 verrines

300 g de carottes cuites (vous pouvez les prendre en boite Bonduelle cuisinées à la vapeur, c’est bien aussi), 1 pincée de cumin, 7 cl de jus d’orange, 5 cl huile olive, sel poivre, graines de sésame grillées. On met tous les ingrédients dans un mixer, on mixe, on verse dans les verrines,  on parsème dessu les graines de sésame grillées et voilà ! A servir frais.

Dans le même genre, j’ai aussi les verrines de betteraves ! Se renseigner avant s’il n’y a pas d’incompatibilité, la betterave a peu d’adeptes …

300 g de betteraves cuites, 1 cuillère café de vinaigre de cidre, 2 cuillères à soupe d’huile de noisettes, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et de la poudre de noisettes.

Même chose , on mixe tout cela. Sauf la poudre de noisette que l’on garde pour saupoudrer au dernier moment sur les verrines.

En plat principal,

une soupe thaï au poulet (merci M’sieur Picard, je l’ai trouvé sur leur site, testée et appréciée)

2 filets de poulet, 400 g de carottes arc-en-ciel, 200 g d’oignons rouges émincés, 2 cuil. à café d’ail, 2 cuil. à café de gingembre, 5 cuil. à soupe de coriandre, 200 g de lait de coco, 1  jus de citron, 2 cuil. à soupe d’huile d’olive., 100 g de lentilles corail, 1 cuil. à soupe de sauce nuocmâm, sel, piment en poudre.

Coupez les filets de poulet en petits dés,  faites les revenir à feu vif dans l’huile d’olive pendant 3 minutes. Ajoutez les carottes, les oignons, l’ail et le gingembre et continuez la cuisson encore 5 minutes en tournant régulièrement.

Faites fondre dans ce mélange le lait de coco, puis ajoutez assez d’eau pour que tous les ingrédients soient recouverts de 3 ou 4 cm.

Portez à ébullition, retirez les impuretés, et ajoutez en pluie les lentilles. Baissez le feu, et laissez mijoter pendant 20 minutes sans le couvercle.

Ajoutez la coriandre, le nuoc-mâm et le jus de citron. Ajustez l’assaisonnement avec le sel et le piment, et servez très chaud

Et un dessert régressif que j’ai refait il n’y a pas longtemps :

De la brioche perdue (au lieu du pain perdu …)

Il suffit d’un oeuf battu dans un peu de lait, on trempe la tranche de brioche dans ce mélange et on la fait revenir dans une poêle chaude avec un bon morceau de beurre. La tranche doit être dorée sur les deux faces. On saupoudre de sucre de canne et on sert avec une boule de glace à la vanille de Madagascar. Huummm, j’en salive …

Bon appétit !