En passant

Toc, toc, toc ?

16 Oct

porte

Me voilà toute intimidée de revenir en ces lieux. C’est que cela date, mon dernier billet… J’arrive sur la pointe des pieds, il y a quelqu’un ? Non personne actuellement, je peux m’asseoir, m’installer un peu ? Une tasse de thé parfumée, une mignardise (pour faire plaisir au coq) et c’est parti! (en vrai, il est 6h37 du matin, je suis en pyjama, je n’ai même pas encore pris mon café car je me suis brutalement réveillée en me souvenant que je n’avais pas terminé ce billet, et c’est véridique!)

Alors les idées se bousculent, mais de quoi pourrais-je vous parler? C’est que l’on a un peu perdu le fil …

Vous dire que ce qui m’occupe le plus en ce moment, c’est trouver le collège adéquat pour mon fils. Que je me retrouve piégée dans un système que je réprouve et que malgré cela, je n’ai pas le courage de le quitter ? Ca je vous en parlerai peut être la prochaine fois ! (ceci explique aussi mon retard…)

Vous dire que j’ai été récemment surprise voire choquée d’entendre une annonce du métro : « Pour ne pas tenter les pickpockets, veiller à fermer vos affaires personnelles ». C’est drôle car c’est une annonce que j’ai entendue des centaines de fois, et qui ne m’a jamais fait ni chaud ni froid,. Généralement, je serrais alors mon sac près de moi, vérifias qu’il était bien fermé. Mais cette fois-ci, je l’ai trouvée choquante.

logo-ratpParce que, ce que ce message signifie finalement, c’est que c’est à nous, honnêtes gens, de faire attention à nos affaires personnelles et donc de faire en sorte de ne pas « tenter » les pickpockets. C’est limite si ce n’est pas de notre faute si on se fait voler quelque chose ! Ben oui, quoi, on vous l’avait bien dit qu’il fallait faire attention ! Il ne faut pas TENTER le diable…

Non mais c’est fort de café, et comme disait ma belle-mère, « c’est à se taper la tête sur les murs »  ! C’est comme de dire que les filles qui se font violer, ce sont des filles qui l’ont bien cherché, surement qu’elles étaient en mini jupe aussi… C’est trop tentant tout de même. De là à dire que le port du voile permet de ne pas tenter les hommes (je ne vais pas plus loin sur ce débat qui risque de m’entraîner sur une pente savonneuse!)… Finalement, c’est nous faire sentir responsables des déviances des autres.

Je suis d’accord qu’il faut alerter des dangers, mais il est peut être possible de le faire autrement, non ?

Et du coup cela autorise aussi n’importe qui à se mêler de vos affaires et à vous alerter sur les dangers potentiels que vous courrez. Je me souviens d’une fois, c’est très anecdotique, un type en moto qui m’avait fait une réflexion sur le fait qu’il trouvait que c’était dangereux de porter des chaussures ouvertes alors que j’étais en scooter. J’ai été trop scotchée pour pouvoir lui répondre quoi que ce soit, mais ensuite je me suis dit que ce n’était tout de même pas son problème si j’étais prête à prendre ce risque. De quoi se mêlait-il ?

Mais je m’énerve toute seule… Ah, cela fait du bien de trouver un exutoire à nos énervements passagers!

Publicités